Le kitesurf au Brésil est une expérience de vie. Chaque année, les meilleurs riders de la planète vont au Brésil pour s’entraîner grâce à ses longues côtes qui sont frappées par des vents constants. La côte est si longue et variée que tu trouvera ce que tu cherches, du freestyle au big air, du freeride à la vague.

Mais comment choisir le bon endroit où aller et de quel équipement as tu besoin ?

 

Après avoir voyagé plus d’un mois sur ses côtes, j’ai décidé d’écrire un article sur les spots que j’ai visités et qui t’aiderait à planifier ton voyage.

Tu trouveras ci-dessous une liste des contenus de l’article qui te permettent de te concentrer sur ce dont tu as vraiment besoin.

Mais si tu cherches d’autres spots à visiter dans le monde, clique ici, tu verras un certain nombre des meilleurs pays pour aller faire du kitesurf et un guide détaillé pour chacun.

Tu veux savoir pourquoi tu dois lire mon article et me faire confiance. Lis quelque chose de plus sur moi et pourquoi je l’ai écrit.

INFOS GÉNÉRALES

VENT

La côte brésilienne est caressée par les vents de l’E-SE.

La meilleure période pour le kite est de septembre à décembre, pendant cette période, il y a du vent presque tous les jours.

Le vent change selon l’endroit, au nord, près de Jericoacara, il souffle à 30 nœuds, au sud de Fortaleza, près de Barra Nova, il est beaucoup plus léger et il souffle entre environ 16 à 22 nœuds.

TEMPERATURE

La température moyenne, en particulier pendant la période du kitesurf, est élevée, d’environ 25° à 30° .

La température de l’eau est chaude tout le long de l’année, entre 27°-28°.

Tu peux kiter en maillot de bain.

TAILLE D’AILE

La côte brésilienne est énorme et le vent n’est pas le même partout. Plus tu vas vers le nord (Jericoacara) plus tu as besoin de petites ailes, comme une personne de 70 à 75kg.

Si tu restes autour de Cumbumo – Taiba l’aile la plus utile sera une 9-10 m.

Plus tu vas au sud (Barra Nova), plus tu as besoin d’une aile plus grande comme une 12m.

PLUIE

Février – Avril est la saison des pluies.

Août – Novembre/Décembre est la période la plus sèche.

À Fortaleza, on peut diviser l’année en deux saisons: de Janvier jusqu’à Juin il pleut et de Juillet à Décembre c’est sec.

POUR et CONTRE

  • Un vent fiable

  • C’est accessible pour tout le monde

  • Tu peux pratiquer toutes les disciplines du kitesurf

  • Tu peux faire du kite en maillot de bain

  • Le large choix du downwind

  • Le Brésil est un voyage à faire au moins une fois dans ta vie

  • Certains spots sont surpeuplés

  • Dans plusieurs villages éloignés, il n’y a pas beaucoup d’activités en dehors du vent.

CUMBUCO

Simone-kitesurf-Brésil-Cumbuco

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Clapot

Vent

  • On – Side on

Freestyle 80%
Freeride 100%
Vagues 50%
Big Air 75%

Cumbuco est le village le plus proche de Fortaleza et celui où tous les kiters commencent leur voyage. L’océan est souvent agité et le style le plus pratique est le freeride. De plus, tu as beaucoup de possibilités pour faire de downwind de Cumbuco.

Près de Cumbuco, tu as des lagons qui sont parfaits pour le freestyle. Mais ils sont souvent surpeuplés.

Si tu veux faire du big air, il vaut mieux aller plus loin au nord.

Cumbuco convient à tous les niveaux grâce à son vent on shore et à la grande plage avec deux écoles de kitesurf. Quand l’océan devient plus difficile, ça peut être moins agréable pour les débutants. N’oublies pas que dans l’océan, tu as de l’eau houleuse tout le temps, si tu veux de l’eau plate, tu dois aller aux lagons.

Facilités : Cumbuco a tout ce dont tu as besoin : restaurants, écoles de kitesurf, hôtels et pousadas pour tous les budgets. Si tu veux un hôtel de qualité, je te conseille le Bada Hostel.

Dangers : les spots sont surpeuplés.

Avertissements : rien à déclarer.

Cumbuco est un paradis libre où on peut faire beaucoup de kite ou profiter de la grande plage. Pour pratiquer un peu de freestyle, il faut aller à Cauipe, Tabuba ou Taiba

TAIBA

Simone-kitesurf-Brésil-Taiba

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Flat

  • Clapot

  • Vagues

Vent

  • On – Side on

Freestyle 100%
Freeride 60%
Vagues 90%
Big Air 70%

À Taiba, on peut apprécier le freestyle dans le lagon ou rider sur les vagues dans l’océan. Taiba est parfaite pour les deux styles, surtout parce qu’il est moins bondé que le lagon de Cauipe.

Si tu veux aller à Taiba sans prendre de voiture, tu peux descendre au vent en kite de Cumbuco. Pendant que tu descends au vent tu peux profiter d’un bon freeride, attraper quelques vagues et faire plusieurs sauts.

Taiba convient à tous les niveaux. Le lagon est parfait pour les débutants. Si tu traverses un banc de sable au bout du lagon, tu trouveras l’océan et l’eau plus agitée avec même certaines vagues. On peut pratiquer beaucoup de styles différents à Taiba.

Facilités :il n’y a pas de structures autour du lagon où tu peux te reposer ou manger, mais le village est juste à deux kilomètres du spot.

Dangers : le lagon peut être surpeuplé.

Avertissements : rien à déclarer.

À Taiba, un lagon plat pour le freestyle t’attend, ainsi que quelques vagues dans l’océan pour glisser dessus.

BARRA NOVA

Simone-kitesurf-Brésil-Barra Nova

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Flat

  • Vagues

Vent

  • On – Side on

Freestyle 100%
Freeride 60%
Vagues 30%
Big Air 20%

Barra Nova est un petit village au sud de Fortaleza. A Barra Nova, tu trouveras un grand lagon et un vent léger. La meilleure façon de profiter de Barra Nova est de faire des tricks de freestyle ou old school.

Le lagon est vide le matin et il se remplit dans l’après-midi, donc pendant les premières heures de la journée, tu peux faire un peu de freeride dans l’océan, attraper quelques vagues ou tout simplement essayer de trouver un spot libre dans l’un des nombreux petits « lagons » qui disparaîtront plus tard dans la journée.

Barra Nova convient à tout le monde grâce à son vent side-on shore et les lagons peu profonds. Le seul problème est que le grand lagon devient souvent assez bondé.

Facilités : le village est minuscule mais il a tout ce dont tu as besoin. Il y a quelques restaurants à la plage, une école de kitesurf et quelques pousadas. Le village est petit, donc c’est une bonne idée de réserver à l’avance si tu veux trouver un endroit pour dormir. Il y a une belle pousada, Pousada Barra Nova Kitesurf, qui a un bon emplacement et le propriétaire est gentil et accueillant.  Si tu veux sortir pour dîner, tu peux aller à Cascavel, à seulement 6-7 kmle village est minuscule mais il a tout ce dont tu as besoin.

Dangers : Le lagon est souvent surpeuplé.

Avertissements : La marée. Durant la matinée le grand lagon est vide alors tu peux rider dans l’océan ou dans les petits lagons au-delà du banc de sable. Après le déjeuner, la marée monte donc les petits lagons disparaissent et l’océan remplit le grand lagon.

Barra Nova est l’endroit idéal pour apprendre le kitesurf avec un vent léger.

ILHA DO GUAJIRU

Simone-kitesurf-Brésil-Ilha do Guajiru

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Flat

Vent

  • On – Side on

Freestyle 80%
Freeride 100%
Vagues 15%
Big Air 70%

Ilha do Guajiru est également appelé « la mer d’eau plate » grâce à son énorme lagon. Le lagon est si grand que c’est un plaisir de faire un peu de freeride et de faire un peu de descente au vent (downwind) du nord au sud, même à travers l’océan. Selon le vent en redescendant, tu peux ou remonter au vent et revenir en arrière ou t’arranger le transport de retour vers ta pousada.

Le lagon est également assez plat parfait pour le freestyle, et quand il n’y a pas trop de monde, il peut être agréable de faire du big air à cause du vent fort.

Le vent side-on shore, l’eau plate et peu profonde rend ce lagon parfait pour tous les niveaux. Mais il faut être prudent parce qu’à la marée basse, certaines zones sont trop peu profondes et tu risques de te blesser.

Facilités : le côté du lagon est rempli de pousadas. Elles peuvent être un peu plus cher que l’autre village et les pousadas sont souvent complètes, donc je te conseille de réserver à l’avance.

Dangers : pendant la marée basse, une partie du lagon peut être très peu profonde et le fond de la mer aiguisé.

Avertissements : la marée. Il peut arriver que le lagon soit presque vide pour se remplir plus tard, alors vérifiez le niveau de la mer avant de te préparer.

Ilha do Guajiru, « la mer d’eau plate », est un terrain de jeu fantastique freestyle et freeride

JERICOACOARA

Simone-kitesurf-Brésil-Jericoacoara

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Clapot

Vent

  • On – Side on

  • Off – Side off

Freestyle 35%
Freeride 100%
Vagues 40%
Big Air 90%

Jeri est un village hors de l’ordinaire et j’aimais sa vie nocturne et ses énergies. Si tu veux faire du kite, tu dois toujours prendre un buggy pour arriver au spot, ce qui n’est pas pratique par rapport à d’autres spots de la côte.

Le vent est souvent fort et rafaleux, ce qui est sympa pour faire du bigair plutôt que du freestyle.

Tu ne devrais pas manquer le downwind à Jeri, c’est pourquoi je pense que le freeride est la meilleure discipline kitesurf de Jeri.

Jericoacara est un des rares villages du nord-est brésilien où le vent souffles off- side off shore, ce qui n’est pas conseillé aux débutants et au niveau intermédiaire. L’eau agitée et le vent fort rendent la tâche encore plus compliquée.

Si tu es un débutant, je te conseille d’aller vers le nord jusqu’au lagon de Guriú.

Facilités : à Jeri tu trouveras tout ce dont tu as besoin. Il te faut un buggy pour aller au spot.

Dangers : le vent souffle off-shore, ce n’est pas le meilleur pour les débutants.

Avertissements : sois prudent avec le vent, il peut dépasser 40 nœuds.

Jericoacara est l’endroit où aller grâce à ses vibrations et à ses downwind. En effet, Jeri est situé entre le village de Prea et le lagon de Guriú

BARRA GRANDE

Simone-kitesurf-Brésil-Barra Grande

Niveau

  • Débutant

  • Intermédiaire

  • Avancé

Plan d’eau

  • Flat

  • Clapot

Vent

  • On – Side on

Freestyle 100%
Freeride 100%
Vagues 10%
Big Air 100%

Barra Grande est l’un de mes endroits préférés. Le vent est assez fort pendant toute la journée, il est quand même un peu plus léger le matin. Devant la plage principale à marée basse, l’endroit est parfait pour faire un peu de freestyle, ainsi que dans le lagon situé à 2 km de la plage principale, près du village de Macapá. L’après-midi, le vent devient plus fort et l’océan plus sévère (pas dans le lagon) et il devient idéal de sauter très haut en faisant du big air. Plus le vent est fort, plus il y a de chances de voir les champions brésiliens voler devant toi.

Enfin, tu peux aller en downwind vers le lagon et revenir en upwind pour mélanger toutes les disciplines du kitesurf en un seul jour : freestyle, freeride et big air.

Barra Grande convient à tout le monde grâce à ses différentes options, mais fais attention pendant l’après-midi, car le vent peut être très fort.

Facilités : Barra Grande n’est pas un grand village, mais tu peux trouver n’importe quel endroit confortable où dormir et manger (il peut être un peu plus cher que l’autre village du sud). Près de la plage, tu as quelques beaux restaurants et une école de kitesurf où tu peux laisser tes affaires chaque fois que tu veux descendre au vent vers le lagon.

Dangers : rien à déclarer.

Avertissements : la marée. À la marée basse, l’océan semble être un énorme lagon plat. Graduellement, la marée monte et l’océan devient agité, mais tu peux toujours profiter de l’eau plate dans le lagon près de Macapá. Reviens en remontant le vent à la fin de l’après-midi, ça peut te prendre 30 à 45 minutes pour revenir selon les conditions océaniques et les conditions du vent. Si tu es trop fatigué, tu peux prendre la charrette et l’âne qui t’emmener au villagee (il vaut mieux avoir de l’argent avec toi).

Barra Grande est le spot de kite. Un énorme lagon pour faire du freestyle, un vent fort pour défier les Brésiliens en big air ou profiter du freeride pour aller au village de Macapá

AUTRES SPOTS

C’est la lagune choisie par les meilleurs freestylers du monde. Le lagon est divisé entre les débutants et les professionnels et en haute saison, il est toujours surpeuplé.

La lagune peut être atteinte en downwind depuis Cumbuco ou, comme beaucoup le font, en louant des buggys.

Cette lagune est située près de Cumbuco et est facilement accessible en bus. Bien qu’il soit réputé pour être très sale, elle offre d’excellentes conditions de freestyle si tu cherches un peu plus de calme. Elle n’est pas non plus énorme et peut se remplir rapidement.

Pour retourner à Cumbuco en downwind, sauf si tu es débutant. Entrer dans l’eau peut être un peu contraignant avec les vagues qui déferlent près du rivage, mais le trajet est court.

C’est l’un des meilleurs spot pour ceux qui aiment surfer les vagues.

Tu peux y aller en downwind depuis Jericoacoara. Le lagon est beaucoup plus grand que ses sœurs plus au sud. Mais n’oublies pas qu’il faut prévoir le retour car c’est un long déplacement. Ce que je recommande et ce que la plupart des gens font, c’est de former un groupe et de se faire suivre par un taxi ou un minibus.

Le Brésil est la terre du downwind… il y en a de toutes les longueurs et pour tous les goûts.

  • Le plus court: Tabuba – Cumbuco, Cumbuco – Taiba, Prea – Jericoacoara, Jericoacoara – Guriù
  • Le downwind intense de plusieurs jours comme celui entre Cumbuco et Jericoacoara (120km, 5 jours)
  • Le downwind « ironman » de Cumbuco à Atins (620km, in 14 jours).

TRANSPORTS

Si tu veux être à 100% libre et que tu voyages avec des amis, c’est une bonne idée de louer une voiture. Si tu veux rester le plus souvent au même endroit, il vaut mieux prendre un taxi.

Normalement, tu peux partager un taxi avec d’autres riders que tu rencontres sur place et ils vous emmèneront le long de Cumbuco à Barra Grande. Il vaut mieux faire le tour en groupe sinon cela pourrait être assez cher.

Louer un buggy c’est une expérience à faire au Brésil. Il monte sur une dune de sable et va sur le spot comme un chef. Sois prudent parce qu’ils se cassent facilement.

Si tu loues une voiture, faiss attention aux régions comme Jericoacoara où les routes sont sablonneuses. Tu peux facilement être coincée si tu n’as pas de voiture à 4 roues.

LOGEMENTS

Chaque village est différent. J’ai trouvé Ilha do Guajiru et Barra Grande, le lieu le plus cher où dormir. Alors surveille sur le site booking.com et tu pourras avoir de bonnes affaires.

Il est bien de rester au moins la première nuit à Cumbuco, car c’est le village le plus proche de Fortaleza. J’ai aimé le Bada Hostel qui a un bon service et un prix peu coûteux.

Jericoacara est le village où tu as le plus grand choix.

Simone-kitesurf-Brésil-trasports

AUTRES INFOS UTILES

  • Le coût de la vie

    Le Brésil n’est pas la destination la moins chère, étant donné que tu peux payer environ 12 à 15 € par nuit dans un auberge de jeunesse et un açai (une bonne glace de yaourt) peut te coûter jusqu’à 4 €. Si tu peux partager surtout le transport avec des amis, tu peux économiser beaucoup d’argent.

  • Cartes de crédit et distributeurs automatiques

    C’est un gros problème dans le nord-est brésilien. Il n’y a pas beaucoup de banque où tu peux retirer de l’argent et la plupart d’entre elles ont une petite limite de retrait (sois prudent de choisir Real et non Euro sinon tu vas payer une redevance plus élevée). Il est très possible que tu sois à court d’argent, de sorte qu’il vaut mieux payer avec une carte de crédit dans les hôtels et restaurants. Tu peux trouver un distributeur à Fortaleza, mais dès que tu iras au nord, il sera facile d’en trouver un autre. À Cumbuco, on peut trouver un distributeur dans une grande station essence qui accepte juste peu de Mastercard. En Ilha do Guajiru, je te conseille de t’arrêter à Itarema et si tu as de la chance, la banque peut te donner du cash à moins qu’ils manquent d’espèces. Dans la plupart des autres petits villages, tu ne trouveras aucun distributeur.

    Sois prêt à avoir assez d’argent quand tu quittera Fortaleza.

  • Pour qui je le recommande ?

    À tous les passionnés du kitesurfeur.

  • Activité supplémentaire

    • Surf ou SUP à Paracuru.
    • Faire le tour en Buggy à travers les dunes de Cumbuco.
    • Monter à cheval à Cumbuco.
    • Expolrer l’Amazonie.
  • C’est dangereux ?

    Fortaleza ressemble à une ville dangereuse, mais tu ne vas pas te battre là-bas. Dans les zones de kite je n’ai jamais ressenti de danger, et je n’ai jamais entendu des histoires bizarres ou effrayantes sur la sécurité. J’ai entendu dire qu’il y a quelques années, la situation était compliquée, mais maintenant c’est différent. C’est dommage que chacun ait ce préjugé.

  • Connexion Internet

    Ça dépend des villages, mais normalement, on peut trouver un bon Wifi dans les hôtels.

  • Langue

    La plupart des lieux où tu vas être sont des petits villages, alors les habitants parlent simplement portugais. Et dans le nord-est, il y a un dialecte qu’il est encore plus difficile de comprendre par rapport au sud du Brésil. Mais ne t’inquiètes pas, les gens sont gentils et si tu parles espagnol, tu peux communiquer avec eux.

  • La vie de nuit

    Il y a deux endroits où on peut faire la fête, Fortaleza ou Jericoacara. Les bars, la caipirinha et la musique vont durer toute la nuit.

  • Les compagnies aériennes et les bagages de kite

    J’ai voyagé avec TAM Airlines et j’ai eu 2 bagages de 23 kg sans payer de supplément. J’ai trouvé mon vol sur Skyscanner et j’ai payé 600 € de Paris à Fortaleza.

    Une autre société vole vers le Brésil, le TAP Airlines. Ils t’obligent à payer un supplément pour accéder à ton équipement sportif.

Tu n’es toujours pas convaincu de vouloir aller au Brésil, regardons les 7 astuces pour choisir ta destination de kitesurf !

Simone-kitesurf-Brésil-éoliennes

MERCI D’AVOIR LU